PROPSY - Votre spécialiste en risques psychosociaux

     INTERVENIR EN GROUPE
  
  Voilà quelques années maintenant que
j'anime différents types de groupes de parole.
D'abord les groupes de paroles suite à un décès ou un évènement choquant en entreprise via la médecine du travail ou directement à la demande de l'employeur.
Ensuite au sein d'une association l'UNAFAM (Union nationale d'Aide aux Familles) qui vise à accompagner et aider les familles
dont un proche souffre de troubles du comportement ou psychiques.

Le groupe de parole facilite l'expression de chacun
Il améliore la compréhension de chacun
et permet de reprendre confiance en soi tout en se sentant moins isolé.

J'anime deux types de groupe de parole

  • Le groupe de parole

Le groupe de parole vise à permettre aux salariés et aux familles de parler d'une difficulté précise, d'un évènement vécu, d'une problématique qui touche un ou plusieurs services.
Il se met en place quand plusieurs salariés expriment un mal - être et que ce mal - être est commun et qu'il y a une volonté commune de chercher des solutions.
Il se fait en 2 temps: entretien avec un responsable qui décrit l'évènement et un entretien collectif.
Le groupe ne doit pas excéder 12 personnes.

  • Le débriefing psychologique

TRAUMATISME AU TRAVAIL
Il vise à extérioriser un évènement traumatogène, devenu perturbant, choquant et qui empêche de continuer à travailler normalement.

A la différence du groupe de parole, le débriefing psychologique fait suite à un évènement particulièrement choquant, non ordinaire et difficilement acceptable pour la sensibilité et / ou la conscience.

Il se met donc en place suite à un évènement particulier.
Il se déroule comme pour les groupes de parole, c'est à dire, entretien individuel avec la direction puis débriefing avec les personnes directement touchées.

Les groupes ne doivent pas ici encore, excéder 12 personnes.
Le regroupement des personnes se fait en fonction de la proximité émotionnelle avec l'évènement traumatogène.